dimanche 13 mars 2016

Ramen


Il y a quelques jours, une Minestre a enfin été reconnue en Nouvelle-Zélande et peut donc désormais célébrer des mariages pastafaristes. A cette occasion, en tant que pastafariste chevronnée, j'y ai évidemment été de mon petit commentaire sur facebook, qu'un journaliste a repéré, il m'a demandé si j'étais d'accord de témoigner à ce sujet. 

L'interview est paru hier, le voici in extenso.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le pastafarisme, je vous invite à consulter les pages wikipedia qui sont consacrées au Flying Spaghetti Monster et à ses adeptes (qui n'est pas du tout une religion parodique, malgré ce que pensent le non pastafaristes) en anglais (la plus complète) ou en français.

Et si vous souhaitez en savoir plus sur moi car vous avez lu cet article hier, voici une revue de presse et une brève présentation sous forme de FAQ.

Je vous souhaite une excellente journée, et que Son Appendice vous touche.



PS : si vous souhaitez nous rejoindre dans notre foi, vous êtes les bienvenus, deux obligations religieuses vous incomberont néanmoins :

  1. Manger des pâtes le vendredi. (Sauf si vous ne pouvez pas.)
  2. Fêter le Talk Like a Pirate Day tous les 19 septembre. (Sauf si vous ne pouvez pas.)


3 commentaires:

  1. Mouais... je trouve quand même ce genre d'article un peu limite, le blasphème est un sujet sensible que condamne (ou pas) la seule et unique divinité: la Licorne Rose Invisible.

    ABE.

    :-P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je respecte ton hérétisme et me battrai pour que tu puisses manger tes pâtes en paix.

      Supprimer
  2. Merci, c’était fort instructif (et rigolo).

    RépondreSupprimer